Música barroca

«La musique
en effet
n’est pas sans ambiguïté,
surtout
depuis la Renaissance,
parce qu’elle est
à la fois
l’amour intellectuel
d’un ordre et d’une mesure supra-sensibles,
et le plaisir sensible
qui découle de vibrations corporelles.
Plus encore,
elle est
à la fois
mélodie horizontale
qui ne cesse de développer toutes ses lignes en extension,
et harmonie verticale
qui constitue l’unité spirituelle intérieure ou le sommet,
sans qu’on sache bien
où l’une finit et où l’autre commence.
Mais précisément,
il appartient à la musique baroque
d’extraire l’harmonie de la mélodie,
et de restaurer toujours
l’unité supérieure
à laquelle les arts se rapportent
comme autant de lignes mélodiques:
c’est même cette élévation de l’harmonie
qui constitue la définition la plus générale
de la musique dite baroque».

– Deleuze, “Un critère pour le baroque“.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s