Automata

 Joueuse de Tympanon

Les androïdes Jaquet-Droz

 Entre 1770 et 1773, après la disparition de sa jeune épouse et de sa fille, Pierre Jaquet-Droz, suisse et pendulier de son état, se constitua une «Petite famille mécanique».

Digne successeur du célèbre Vaucanson, il créa avec son fils Henri-Louis et Jean-Frédéric Leschot, des androïdes perfectionnés aux fonctions bien réelles dont la taille, la figure et les mouvements imitaient étroitement la nature.

La naissance de ces automates écrivain, dessinateur et musicien illustra une étape de la recherche médicale, celle de la fabrication d’organes artificiels et de prothèses mécaniques permettant de remplacer avantageusement les membres disparus. Tout comme Vaucanson, le but des Jaquet-Droz nétait pas uniquement de divertir le public mais plutôt de linstruire et de faire progresser la science.

Ce documentaire est une invitation au voyage, un voyage à travers le temps où les créatures les plus extraordinaires se côtoient : automates de Vaucanson, joueur déchecs du Baron Von Kempelen, têtes parlantes de lAbbé Mical, magiciens et devins des frères Maillardet.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s